Aïlath

De Hylenor Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aïlath1.jpg

Les Aïlaths ressemblent à des êtres humains pour ce qui est de la forme générale mais certains points majeurs diffèrent. Premièrement, la teinte de leur chevelure et de leur peau est toujours bleutée. Les couleurs vont du bleu nuit jusqu’au bleu turquoise avec certaines nuances en certains points comme le dos et le dessus des membres supérieurs qui sont en général plus foncés. Les femmes sont le plus souvent plus claires que les hommes et il n’existe pas d’albinos, leur peau ne présentant pas de pigmentation. Les yeux des Aïlaths sont couleur argenté à or, plus rarement rougeâtres. De part leur longévité accrue, on pourrait s’attendre à d’importants signes de vieillissements mais ce n’est en réalité pas du tout le cas. En effet, de l’âge mature jusqu’à la mort, aucune marques de vieillesse n’apparaissent. On ne trouve que peu d’individus musculeux mais plutôt à des êtres à l’allure svelte et il est rare qu’un d’Aïlaths dépasse le mètre quatre-vingt-cinq. Physiologiquement, le corps des Aïlaths est totalement différent de celui des humains, seuls les muscles et les os sont très proches de l’homme tandis les autres organes assument des fonctions similaires à celles des humains mais avec de l'énergie magique. De ce fait, les Aïlaths possèdent un second “cerveau” situé dans le thorax qui sert de système nerveux central pour les muscles qui utilisent la magie. Cet organe appelé Sheen comprend une partie interne comportant des sorts innés permettant par exemple de faire battre son cœur et une partie externe plus solide, servant de protection à la partie interne.


La magie n’est pas seulement un outil, c’est aussi vital que respirer ou boire. Tous les Aïlaths la maîtrisent et possèdent de façon innée quelques sorts qui sont considérés comme dons du divin. La magie est donc perçue comme cadeau d’Hylenor et relique sacré de la religion. La puissance d’un combattant Aïlath se mesure souvent par sa capacité à utiliser la magie de façon intelligente, étroitement liée à l’expérience vécue par l’individu au cours de son existence. Hylenor est alors considéré comme le Mage Ultime, seul être capable de manier toutes les magies à son entendement. Dans chaque villes et chaque villages, le point central est un lieu de culte nommés “Gashan”, de taille variant suivant la quantité de croyants environnants. Ces bâtiments se divisent en trois partie: Le Gaan (le Ciel), Le Sheen (le Coeur) et le Naan (l’Esprit). Le Gaan est l’endroit où les Aïlaths viennent prier, le Sheen est une école où l’on enseigne la religion et comment mieux comprendre la foi et le Naan est une école de magie, celle-ci étroitement liée à la religion. Il n’existe pas d’autre moyen pour apprendre la magie que d’aller dans un Gashan. La religion s’articule donc sur trois piliers; Le savoir, la magie et l’intelligence.


Relation avec les autres races :

Les Aïlaths n'ont pas encore d'idée précise sur toutes les races autres qu'elle même. Il y a les Aïlaths et les autres. Les différentes races sont pareillement traitées et seules des différences purement pragmatiques et objectives sont observées entre les races. Dans leur quête de savoir, les autres races sont une source de découvertes très intéressante qui attire beaucoup d'Aïlaths hors des leurs îles.

Bonus de race

Voici les points à ajouter à votre fiche de personnage si vous choisissez la race Aïlath; sauf si justification dans l'histoire de votre personnage.

+1 Intelligence (20pts)

+ Niveau 2 de Magie (Niv2, 20pts)

+ Longévité (2pts)

+ Détection - Occasionnelle (Magie arcanique) (10pts)

+ Réceptacle (5pts)