Créer son personnage

De Hylenor Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Si vous prenez exemple sur vos films favoris, vous aurez de grandes chances de remarquer que l'intrigue tourne autours d'un personnage central dont les événements sont liés. Dans les livres, ce n'est pas toujours le cas et il arrive que l'intrigue englobe un groupe plutôt qu'un individu. Comme la plupart des jeux de rôle, le serveur Hylenor tournera autours d'un groupe de personnages travaillant ensembles dans des objectifs différents en rencontrant des obstacles et en vivant des aventures intéressantes. Dans la suite de cette page, vous allez découvrir plusieurs astuces pour former un personnage plus cohérent et réaliste; ce qui vous offrira une expérience de jeu unique et profonde.

  • Le concept de Personnage. Pendant un moment, oubliez tout ce qui est relatif au mécanismes de construction de personnage. Décidez un premier aperçu de votre personnage. Lisez l'histoire, renseignez vous sur les villes et l'univers et imaginez le personnage que vous aurez envie de jouer dans ce monde. Ne réfléchissez pas à quel sorte de personnage sera susceptible de "gagner"; mais plutôt quel genre de personnage il vous plaira de jouer. Faites un brouillon de personnage sans prendre en compte le coût en points et autres distractions.
  • Attributs. Les Attributs sont le fondement de votre personnage. Les traits secondaires et les compétences sont dérivés de ces attributs. Vous ne jouez pas de demi-dieu ni de héro légendaire. Si vous souhaitez un personnage au maximum réaliste, mettez un attribut légèrement au dessus de la moyenne. Un autre peut-être plus bas; et deux autres à la moyenne (Cela vous poussera à jouer les actions plutôt que de vous reposer sur de simples jet de dés).
  • Attributs sociaux. Souvent négligés, les attributs sociaux dictent la position du personnage dans le monde. Le sexe, la race, la classe sociale ont toujours été des moyens de séparer les personnes. Si vous êtes un pauvre paysan, vous ne pourrez pas vous inviter dans des repas de nobles et autres endroits réservés à "la haute". La fortune ouvre de nombreuses portes; mais pas toutes. Votre race, votre sexe ou votre passé peut toujours influer sur les relations des autres avec vous. Considérez quels sortes de désavantages seraient créatrices de scènes intéressantes à jouer, ou qui serait des barrières majeures. Pour vous faire un ordre d'idée plus précis, vous jouerez en tant que colon dans une terre nouvellement découverte. La colonie sera composée de nombreux artisans, de familles cherchant un nouveau départ, peut-être de criminels cherchant à fuir, d'aventurier en quête d'aventures, de chercheurs assoiffés de connaissances, de soldats venu protéger la colonie. La classe sociale globale sera donc tournée vers les gens du peuple; cela ne vous empêche pas de jouer un riche marchand au contraire; cela pourrait même être fort utile. Vous souhaitez jouer un personnage important comme un capitaine ou un trésorier ? C'est aussi possible, mais discutez-en d'abord avec un Maitre du Jeu.
  • Avantages. Les avantages sont des choses spéciales que peu de personnes ont. Cela peut être la possibilité d'être ambidextre, de voir dans l'obscurité ou autre. Les avantages sont limités pour correspondre à la normalité des personnages de joueurs, ils ne prendront que peu de points dans votre fiche de personnage.
  • Désavantages. Il y a deux manières de choisir ses désavantages. La première est de passer à travers toute la liste et prendre ce qui pourrait être intéressant à jouer. La deuxième nécessite que votre idée de personnage soit déjà bien avancée, dans ce cas vous connaissez son histoire, son caractère et ses manières d'agir, vous connaissez alors les désavantages à choisir. Choisissez ce qui lui correspond vraiment et non pas ce qui pourrait apporter plus de points sans être "un véritable malus à jouer" car les Maitre du Jeu savent et ils se feront un malin plaisir à abuser des traits du personnage si celui-ci possède un semblant de fiche optimisée. De cette même manière, évitez des désavantages qui limiteront trop votre jeu et deviendront un handicap sur le temps, comme l'insomnie, les cauchemars, les plaies qui ne guérissent pas, etc, surtout si vous les avez choisis à la va-vite.
  • Compétences. La plupart des personnages ont quelques compétences différentes. Vous passerez la plupart de votre temps à les utiliser, alors leur choix est très important. Comme pour les désavantages, vous pouvez choisir les compétences en regardant toute la liste et en déterminant ce qui vous plairait, ou alors en connaissant votre personnage et en sachant déjà quelles compétences il possède. Vous ne disposez que de 120 points (jusqu'à 170 avec les désavantages) alors choisissez avec parcimonie. Vous n'êtes pas un héro légendaire (pas encore ?), vous n'êtes pas un demi-dieu. Choisissez des niveaux de compétences cohérents.
  • Pour profiter de votre personnage et le rendre mémorable, résistez à l'envie de sélectionner plein d'attributs, d'avantages ou de compétences. Vous n'aurez peut-être pas assez de points pour faire tout ce que vous voulez. Dans la bataille de Troie, même Achille avait une faiblesse. Et c'est exactement là où le jeu de rôle devient intéressant. Le plaisir du jeu de rôle sur Hylenor n'est pas d'être derrière son écran en sachant que l'on a une grande probabilité de réussir tout ce qu'on entreprend ni de savoir que l'on a "vaincu" le Maitre du jeu. Ce n'est pas que gagner ne doit pas être l'objectif, c'est que gagner ne doit pas être le seul objectif. A la place, ajoutez une touche de réalisme - de suspens - au jeu et développez vos faiblesses autant que vos forces. Pour chaque choix que vous allez faire lors de votre création de personnage, réfléchissez aux raisons qu'il y a derrière. Pourquoi la sur-puissante magicienne Aliheyeevah fait-elle des cauchemars la nuit ? Pourquoi votre noble chevalier à la chevelure dorée a-t'il peur d'être enfermé dans le placard ? Une autre chose à considérer est comment vous allez jouer le trait face aux autres joueurs. Certainement vous pouvez faire : "J'ai peur du noir alors je ne peux pas rentrer ici." Ou alors vous pouvez ajouter un effet éclatant et dramatique à la scène du Maitre du jeu : "Arthur avale difficilement sa salive en plissant les yeux vers les ténèbres devant lui et entre deux bouchées d'air, il demande à Aliheyeevah d'amplifier son cône de lumière sous prétexte qu'il a beaucoup de mal à voir."
Malheureusement, Hector a sacrifié des points de perception afin de pouvoir monter son arme secondaire à 16. Dommage pour lui, il était à deux doigts de réussir son jet d'ouïe. Son arme secondaire ne lui sera d'aucune utilité maintenant ...