Royaume des Asturies

De Hylenor Wiki
(Redirigé depuis Le Chant des Canons)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Résumé

La bannière des Asturies représente un Drakan. Elle est tissée à l'aide de fils d'Or Marin.

Le Royaume des Asturies est situé au sud-ouest du Royaume de Gallie. C'est un peuple explorateur qui possède une flotte importante. Ils ont un lourd passé de guerre avec la Maaravie, mais aucun des deux pays n'a su prendre l'avantage; ils ont finalement décidés de former une alliance commerciale entre eux; très avantageuse pour les Asturiens, mais en échange de leur aide contre les troupes Orcs.

L'Asturie est un pays chaud et ensoleillé. Le climat est sec et il pleut rarement, cependant il y a des périodes de vent fort qui surgissent certains mois et peuvent durer plusieurs jours. Il y a de nombreuses plaines et collines, les seules montagnes étant positionnées à l'est.
Le peuple Asturien est un peuple accueillant et chaleureux. Ils sont expressifs et utilisent une multitude de gestes quand ils communiquent. Bien qu'ils aient de nombreux combattants, ils ont lentement délaissé leur armée pour s'orienter vers une exploration des mers inconnues, la Grande Paix ayant beaucoup accentué ce trait. Les Asturiens aiment les bonnes choses de la vie ainsi que l'art en général.
On retrouve en Asturie une majorité d'humains et par rapport aux autres pays d'Eraltis, peu de nains, d'elfes ou de dolréïdes.

Sommaire

Géographie

Astruries1.jpg

Histoire

L’Ère des Héros

L'Ère du Crépuscule

Évènements récents

Politique

Système politique

Asturies Roi.jpg

Le Royaume est gouverné par un Monarque, Frédérico Bellissimo dit “El Magnifico”, bien que certains roturiers aiment l’appeler “Le vieux Beau”. Cependant le Régent perd peu à peu son influence car les Asturies sont témoins d’un conflit d’intérêt entre les différentes familles nobles du Royaume qui cherchent à s’accaparer le plus de pouvoir possible pour affirmer leur dominance sur les autres. Même au niveau des relations entre les différentes nations, parfois ressemblant à un caprice, si une famille commence à faire importer des ressources, les autres feront de même.
Au niveau militaire, le Roi dispose d’un Général et de plusieurs conseillers. Le Général se doit de maintenir en place l’ordre lors des batailles au sein de son armée, composée des garnisons ,de chaque villes, et donc de chaque famille noble. Les conseillers s’occupent des affaires courantes et soutiennent le Roi dans son devoir.
Les différentes familles représentent de réels sous-pays à l'intérieur des Asturies. Aucun territoire n'est officiellement dessiné pour représenter l'influence des familles sur le pays, mais il est très facile de différencier l'appartenance de certaines villes et villages, que ce soit par leurs couleurs, leurs blasons ou simplement la provenance de leurs marchandises.
Les Familles ont souvent la main mise sur des marchés différents mais plus les années passent et plus les familles tentent de s’immiscer dans les activités des autres. Cette rivalité au sein des Asturies rends le pays moins uni mais permet en échange des opportunités commerciales rares et avantageuses sur le marché mondial.

Famille Milas

Asturies Famille1.png

Dirigeants de Tevona, il s’agit d’une famille accès sur le contrôle de la Magie du Royaume vu que la ville accueille l’académie des mages. La Famille Milas a toujours eu une forte affinité avec la magie et conscients de leur main mise sur cette maîtrise, elle décide de faire bâtir une académie de magie à quelques distances du Royaume pour engranger un maximum de savoir. Leur but est de faire en sorte d’avoir un agent à eux aux côtés du Roi en tant que Mage Royal pour pouvoir influencer le Roi dans ses décisions. “Ce n’est pas la Magie qu’il faut craindre, mais ceux qui la détiennent”.

Famille Merula

Asturies Famille2.png

Dirigeants de Maoulos, il s’agit d’une famille possédant des yeux et des oreilles partout. Fins stratèges, ils possèdent de nombreuses maisons de joies dans tout le Royaume. Ces maisons de luxe sont remplies de beautés en tout genre, prêtes à prendre l’argent mais aussi les renseignements des clients. Les Merula ont ainsi une maîtrise du marché Noir mais aussi sont des experts dans le domaine du chantage. Ils possèdent des fosses de combats où la noblesse et les gens fortunés viennent parier de fortes sommes d’argent. Ils ne désirent que la richesse et le pouvoir, laissant les autres se mettre en avant pour manigancer leurs coups dans l’ombre.

Famille Pélico

Asturies Famille3.png

Dirigeants de Lavilla, les Pélico possèdent des ateliers dans toutes les villes et sont experts dans l’artisanat. Ne cherchant pas à dominer les autres par les coups tordus, ils sont accés sur le travail et dirigent de nombreuses équipes de travailleurs. Ils ont la main mise sur le commerce du Royaume, tout objet précieux vient de leurs ateliers.

Famille Machiellia

Asturies Famille4.png

Dirigeants de Tarotira, les Machiellia sont des soldats et des combattants. Une discipline de fer leur permet de posséder la garnison la plus disciplinée du Royaume mais aussi la plus fournie. La ville est soumise à de nombreuses règles dont un couvre-feu pour permettre aux soldats de patrouiller en paix.

Famille Belladona

Asturies Famille5.png

Dirigeants de Bustiam, la famille Belladona gère l’importation et l’exportation de produits dans tout Eraltis et au-delà. Ils mène la vie dure aux marchands grâce à des réglementations strictes et des taxes importantes. De plus, ils se réservent le droit de conserver pour eux les meilleurs produits, n’hésitant pas à trafiquer les compte-rendus pour les fausser et mettre les marchands dans l’embarras.

Relations diplomatiques

Royaume de Gallie

Suite à la guerre qui les a opposés, les relations avec la Gallie restent houleuses bien que cette dernière cherche à créer des liens plus fort avec le Royaume du Sud-Ouest. Les premiers pas se font par le commerce, les Asturies possédant une flotte imposante, ils possèdent le monopole des ressources rares de la mer, principalement l’Or Marin qui est l’un des symboles du Royaume.

Royaume du Prydain

Les deux Royaumes possèdent des cultures pouvant cohabiter sereinement, cependant il n’y a aucun rapprochement ni lien entre les deux Nations, excepté sur les mers où les navires se croisent de loin.

Empire Central

Avec la Grande Paix, les Asturies sont plus volontiers tournés vers l’Empire par profit d’intérêts. L’Empire possède une bonne armée et les Asturies des navires nombreux et puissants, les deux Nations s'entraident volontiers surtout pour le commerce, principalement l’armement et l’importation de navires. Les Asturies est avec l'Empire, les plus grands usagers du Kellerwald.

Royaumes du Nord

Bien qu'éloignés l’un de l’autre, les Asturies ont une bonne relation avec les Royaumes du Nord, les premiers sont intéressés par les ressources précieuses non utilisées par les Nordiques alors que ces derniers sont intéressés par les navires. Les Royaumes du Nord ont commencés à construire de nouveaux navires en s’inspirant de leurs alliés du Sud. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de voir de temps à autre un ou deux Nordiques sur les navires des Asturies.

Maaravie

Les relations avec les deux pays voisins sont compliquées, en effet malgré la cessation des hostilités, les deux Royaumes n’oublient pas les conflits qui les ont déchirés il y a de cela des années. Mais les Asturies profitent de cette alliance pour s’enrichir au maximum.

Shogunat Kutogawa

Relations particulièrement productifs pour les deux nations, les Asturies étant des explorateurs, leurs premiers contacts avec le Shogunat se sont révélés incroyablement passionnant. Le commerce de Soie est dirigé par le Shogunat et cela n’a pas manqué de sonner à l’oreille des Asturies qui vie au travers des arts, la soie serait idéal pour la création de vêtements de spectacles. De plus, le Shogunat possède une autre ressource qui intéresse les Asturies: l’Encre de Seiche de l’Est qui est un ingrédient important pour la confection de cosmétiques mais aussi pour la peinture car elle se mélange agréablement avec les produits des Asturies de part sa teinte plus claire et sa composition moins lourde.

Empire de Xia

Une autre nation aux liens forts avec les Asturies, encore une fois par profit d’intérêt car les Asturies peuvent récupérer des ressources exotiques, surtout avec les différentes Familles qui veulent toujours avoir plus de biens que les autres.

Confédération Reokeri

Les relations avec la Confédérations sont humbles, elles progressent dans le bon sens bien que ce n’est jamais plus que du commerce, bien que rare à cause de la criminalité et de la présence de pirates.

Archipel d'Eïnelope

Avis du peuple

Militaire

Si le Roi possède ses propres troupes, chaque famille noble possède une garnison qui vient aider le Roi lors des conflits dans l’espoir d’être mis en avant. Les garnisons sont souvent agrémentées de mercenaires. La force principale des Asturies sont ses navires mais aussi sa maîtrise de la poudre et les premières armes à feu portatifs. Chaque garnison possède un à plusieurs canons et des canonniers expérimentés. Tout comme chaque famille Noble se doit d’organiser sa garnison et de la garder aussi prête que possible. C’est à elle d’organiser et d’équiper ses troupes.

Stratégie

Chaque Garnison est dirigée par un commandant, ces derniers obéissent tous au Général du Roi lors des batailles. Les batailles sont organisées en rangées : Les troupes exécutent un mouvement de vague, la première vient frapper l’ennemi avant de se diviser sur les côtés en continuant l’assaut pour laisser la place à la seconde vague qui viendra enfoncer les rangs des ennemis de front. Leur stratégie consiste à entourer l’ennemi pour diviser ses forces tout en enfonçant de face, forçant l’ennemi à choisir, défendre l’avant et être à découvert sur les flancs, ou défendre les flancs et laisser la cavalerie leur rentrer dedans.

Sans compter les canons qui concentrent leurs tirs sur les armes de siège ennemies, grâce à l’expertise de leurs canonniers, ils peuvent attaquer sans risquer de détruire leurs précieux canons à cause de la surchauffe du métal.

En cas de charge ennemie, les Asturies déploient des murs de bouclier pour protéger leurs mousquetaires, encore une fois organisés en vague. La première vague tire une fois pour laisser la place à la seconde qui va tirer, qui laissera sa place à la troisième. Pendant ce temps la première aura déjà recharger et sera prête à tirer. L’ennemi s’écroule face à des vagues de tir incessants, cette formation est particulièrement efficace contre les cavaleries.

De plus, les Asturies lâchent sur leurs ennemis leur arme secrète: Les Proto-Drakes aussi appelés Drakan qui sont des créatures reptiliennes pouvant faire la taille d’un jeune cheval à l’âge adulte et possédant une carapace épaisse et une vitesse remarquable. Ces créatures chargent pour assaillir les archers ou déstabiliser un cavalier en le désarçonnant de sa monture pour l’égorger une fois au sol.

Troupes

Asturies Canon.jpg

Infanterie

L’infanterie est équipée d’une tenue souple et renforcée, souvent agrémentée d’un long haubert permettant de se protéger tout en se déplaçant librement. Les bottes sont renforcées pour assurer un maintien au sol solide, ainsi que des lances adaptées à leur mur de boucliers. Les boucliers sont assez haut et sont équipés de pointes sur le bas pour s’enfoncer dans la terre pour s’assurer de leur maintien. Les Combattants préconisent des lames à un seul tranchant mais assez légères et souples ou d’une lance plus légère.

Cavalerie

La Cavalerie est équipée lourdement elle aussi, leur but est de charger une fois que l’ennemi est déstabilisé par les premières vagues d’assaut, le cheval est moins protégé cependant. Bien qu’elle n’arrive pas au niveau de la Gallie, la cavalerie Asturienne n’est pas à sous estimer.

Canonniers

Les canonniers sont des membres importants de l’armée des Asturies, chaque canonnier est respecté car une fois sa formation terminée, il s’occupe d’apprendre son savoir à la prochaine génération. Ils maîtrisent la manipulation de la poudre et savent quand il est le plus propice de l’utiliser, de plus ils s’entraînent dans toutes les conditions, même par fort vent pour apprendre, noter et calculer les modifications de trajectoires des boulets.

Un mousquetaire et son bouclier.

Un canonnier expérimenté peut voir au jugé comment positionner un canon pour en tirer le maximum de son potentiel, surtout contre une muraille où chaque canon va se concentrer sur un point précis. De plus les canonniers possèdent chacun une équipe qui se charge de remplir le canon mais aussi d’empêcher la surchauffe grâce à de l’eau.

Mousquetaires

Chaque mousquetaire possède son arme, elle lui est fournies une fois qu’il a terminé sa formation et la conservera toute sa vie tant qu’elle ne dysfonctionne pas. Un mousquetaire sait comment l’entretenir et veiller à ce qu’elle fonctionne. Ils sont équipés de sorte à protéger le haut du corps et de laisser les jambes libres pour les déplacements rapides, sachant que chaque mousquetaire possède un bouclier qu’il utilise pour se protéger et de maintenir son arme lors de la visée. Les casques laissent les yeux libres pour ne pas être dérangé par la visière. Chacun possède sa réserve de poudre et de munition et si ils commencent à manquer, ils possèdent dans chaque unité de mousquetaire un ou plusieurs individus chargé de les réapprovisionner en conséquence qu’on appelle “Mouche à Mousquetaire”.

Drakaniers

Les Drakaniers sont des individus possédant un à deux Drakan, leur rôle est de les dresser et de les entraîner au combat. Bien que les Drakans sont le plus souvent utilisés en tant qu’animal de garde pour la noblesse. Posséder un Drakan quand on est pas Asturien veut dire qu’on est noble ou un dresseur particulière doué. Lorsqu’ils envoient leurs bêtes, les Drakaniers chargent avec eux, ils sont le plus souvent armés d’un bouclier léger et d’une épée courte. Le Drakaniers est équipé d’une armure légère qui lui permet de se déplacer rapidement avec ses bêtes pour prendre les archers à revers.

Commerce

Ressources uniques

L'Or Marin

Métal formé dans les fonds marins du Sud Ouest, l’Or Marin est un métal blanc à forte réflection de la lumière. Prisé pour sa beauté, il est souvent utilisé pour des bijoux et des décorations de nobles. On raconte que la Couronne du Roi est en Or Marin et que chaque chef de famille possède une chevalière du même métal, symbole de son titre de noblesse qu’il lègue à son fils aîné quand il doit passer le flambeau.
De plus, ils sont capable d’en créer des fils utilisés dans la couture et dans les tapisseries, la bannière de la Capitale est d’ailleurs faite en Or Marin le plus pur et quand les rayons du Soleil la touche, elle brille de mille feux.
Les chercheurs ont découverts que ce minerai sort des crevasses marines grâce aux courants marins mais aussi grâce aux éruptions de volcans sous marins qui expulsent de la roche pleine de métal.
Les Asturies ont créés des embarcations qui permettent à des marins de rester des jours durant au même endroit pour en récolter le plus possible grâce à des filets. Ces embarcations servent de logement aux marins et les ports se chargent du ravitaillement et de l’escorte des embarcations, ces navires sont appelés “Asturieux d’Or”.

Routes commerciales

  • Route terrestre entre les différentes villes de Gallie. Commerce de toutes sortes de denrées et autres ressources culturelles et artistiques.
  • Route maritime entre Bustiam et l'Empire Central. Exportation de tissus et de navires.
  • Route maritime entre Bustiam et Liuyen. Exportation de minerais et autres ressources exotiques. Importation de produits culturels.
  • Route maritime entre Lavilla et les Royaumes du Nord. Échange d'armes et d'armures contre tout type de ressources.
  • Route maritime entre Bustiam et le Prydain. Importation d'arcs et de produits elfiques. Exportation de minerais.
  • Route maritime entre Bustiam et Xia. Importation d’encre pour l’écriture.
  • Route maritime entre Bustiam et le Shogunat. Importation d’encre pour la peinture et les cosmétiques et de Soie contre l’Or Marin.
  • Route maritime entre Tarotira et la Maaravie. Importation d’épices et de produits exotiques en échange de la protection contre les pirates.

Place dans le monde

Culture

L'Asturien

L’Asturien est une langue proche du commun Gallien à cause de la proximité des Royaumes. On relie les deux langues à un passé commun lors de l'Ère des Héros. Elles auraient ensuite évolué dans des sens différents pendants les siècles suivants. Même si les langues sont assez proches, l'Asturien se différencie de plusieurs manières.
Il n'est pas obligatoire d'utiliser les pronoms, car ceux-ci sont décrits à la terminaison des verbes. Il y a aussi deux verbes "être" à l'inverse du commun, qui sont es et estar. Les verbes finissent en -er, -ir ou -re en Commun, alors qu'en Asturien : -ar, -er ou -ir.

Prononciation et accent

Les syllabes “Ja” sont prononcées “ia”, Fejalo se prononce par exemple “Feialo”.
Le "g" racle la gorge.
Le "r" est roulé à la prononciation et le double "r" qui sonne comme un roucoulement.
L'accent tonique sur les "a" et les "o" rends la langue bien plus musicale que ses voisines d'Eraltis.
A l'inverse du Commun, l'Asturien ne possède pas de "e" muet.

Fêtes

La fête du Courant (2 Aratel)

La fête est réservée aux jeunes hommes qui vont atteindre l’âge adulte. Leur but est que chaque ville va réunir les jeunes gens pour construire un navire, ils ne peuvent bénéficier l’aide de personne et doivent créer leur navire en amont de la rivière Caseramo. Le jour de la fête, ils devront mettre leur embarcation à l’eau et si elle flotte, doivent la conduire vers la mer. Une fois qu’ils atteignent la mer, ils doivent accoster à Tevona où le dirigeant de chaque ville viendra les accueillir pour féliciter ses habitants maintenant des hommes.

La fête du Drakan (15 Olréys)

La fête est ouverte à tout le monde, dans chaque ville se trouve une statue de Drakan et de son maître, souvent gravée de leur nom en hommage à leurs actes de bravoure. Les habitants viennent faire des offrandes avant de préparer un festin sur la place de chaque ville où la famille dirigeante se présente pour honorer leur présence.

Le Chant des Canons (10 Folune)

La fête réunis les habitants à la Capitale où les canonniers de chaque ville viennent parader avec leurs canons pour ensuite tirer à l’unisson. Une fois cela fait, la ville s’ouvre pour accueillir les habitants et offrir un festin et des représentations artistiques.

Guildes

Œil du Crépuscule

Une guilde sombrement connue comme une guilde d’assassin liée de près ou de loin à la Noblesse. Il n’est pas rare d’entendre des rumeurs à leur sujet, les assassinats perpétrés par cette sombre Confrérie sont signés d’un symbole représentant un oeil très simple où le sang de la victime a servi d’encre. Poison, drogues, lames diverses, pièges ou des disparitions, l’Oeil du Crépuscule est retors et bien imaginatif lorsqu’il doit agir, surtout sa maîtrise du Revers de l’Or, un poison extrait d’une pierre liée à l’Or Marin. Personne ne sait comment les contacter ni où les contacter, on raconte qu’ils viennent eux-même auprès des gens qui désirent ardemment leurs services. “L’Oeil voit tout, l’Oeil est partout. Pleurez malheureux, vos larmes seront visibles et nous viendrons à vous.” Est une phrase souvent trouvée sur les corps de leurs victimes, laissées là pour délivrer un message. Personne n’a jamais trouvé un seul membre ni ne sait comment les reconnaître. “Vivre par l’Or, Mourir par l’Or.”

Académie de Dresseurs

L’Académie se trouve à la Capitale où viennent les jeunes hommes voulant apprendre et dresser des Drakans, l’Académie est réservée aux Asturiens et aucun étranger n’est autorisé à y entrer.

Cuisine

Religion

Technologie

Magie

Points culturels

Environnement

Seuls les emplacements des cités et environnements particuliers sont représentés sur cette carte.

Les villes

Les villages

Cités particulières

L'Inattendue Inquisita

Tenova

Maoulos

Lavilla

Tarotira

Bustian

Lieux particuliers

Plaine d'Alzinse

Plaine Santancia

Plaine de Bena

Rivière Caseramo

Montagnes d'Esporreja