Religion

De Hylenor Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Culte d'Hylenor

La seule religion répandue parmi toutes les races de tout les continents est le Culte d'Hylenor. Hylenor est le dieu des mortels et de toutes les races. C'est un dieu actif qui peut répondre aux prières de ses fidèles et intervenir dans les histoires du monde.

Doctrines fondamentales

L'unique
Hylenor est le seul Dieu que doivent adorer les différentes races.

L'existence
Les êtres doivent vivre en accord avec les principes d'Hylenor. C'est en suivant ses recommandations que les êtres peuvent profiter pleinement du don de la vie. La vie d'un être sera jugée par Hylenor à sa mort.

La vraie vie
Lors ce qu'Hylenor juge que la vie d'un être a été bien menée et que les principes qu'il a enseigné ont été appliqués, l'être pourra rejoindre le Plan Divin dans un paradis où ni souffrances, ni mort n'existent. Cette vie de bonheurs éternels est appelée la vraie vie et toute personne doit vivre de manière à l'obtenir.

Le châtiment
Si Hylenor juge qu'une personne a été corrompue et que ses mauvaises actions ont été plus nombreuses que les bonnes, son âme sera supprimée. C'est une fin définitive.

Les Principes du Divin

Hylenor est plus sage que les mortels et il se soucie d'eux. Pour les aider à guider leur vie, il leur offrit de nombreux principes à suivre. A la différence des règles des mortels, les principes sont souples et permettent au fidèle d'y obéir en fonction de la force de sa foi.

  • Tu dois te reposer sur Hylenor car il est l'unique qui mérite ton adoration. Aime-le avec ton cœur, avec ton âme et avec l'entièreté de ta pensée.
  • Toutes vos actions doivent êtres guidées pour rendre gloire à Hylenor, car c'est par lui que vous obtiendrez la vraie récompense.
  • Les malheurs sont le fardeau des mortels. Ne leur ajoutez rien de mauvais : De la manière dont vous voulez être traités, ainsi faites envers les autres .
  • Vous devez vivre en harmonie : Que les engeances du Perfide soient éradiquées du milieu de vous.
  • Que ceux qui sont forts portent les plus faibles plutôt que d'agir avec égoïsme, car la force des mortels réside dans leur unité.

Les Lois du Divin

Le Gardien a aussi donné aux mortels des lois qu'ils doivent respecter. Transgresser celles-ci implique qu'un mortel pense qu'il est plus apte qu'Hylenor à diriger sa vie et donc un affront important. Plus que simplement avoir un irrespect pour la loi, c'est une attaque contre les mortels dans leur ensemble. Tout être était capable d'appliquer une sanction contre une personne qui aurait désobéit. Ces lois ont été abolies par Hylenor lors ce qu'il a rappelé les Héros à lui après l'Attaque d'Ergaloroth pour laisser place aux principes. Ces lois sont maintenant utilisées, non comme autorité suprême, mais comme exemple de directives qu'Hylenor attendait de ses fidèles.

  • Vous devez adorer uniquement Hylenor.
  • Vous ne manquerez pas de respect aux Dieux.
  • Vous honorerez vos ancêtres.
  • Vous ne devez pas assassiner.
  • Vous ne devez pas être infidèles.
  • Vous ne devez pas voler.
  • Vous ne devez pas porter de faux témoignages.
  • Vous ne devez pas désirer ce qui ne vous appartient pas.

Mariage et sexualité

Hylenor à prévu une disposition pour permettre aux mortels de profiter d'un cadre pur et serein pour protéger et éduquer leurs enfants : Le mariage. Celui-ci est un serment qu'un mâle et une femelle d'une même race se font de s'aimer, se consoler et se protéger mutuellement jusqu'à leur mort. C'est dans ce cadre uniquement que les relations sexuelles sont autorisées.
Ceux qui pratiquent l'adultère, la prostitution, le concubinage ou l'homosexualité sont considérés comme infidèles et seront châtiés et exclus si ils ne se repentent pas. De même, aucun infidèle ne pourra recevoir la vraie vie. Hylenor autorise le divorce uniquement pour la personne dont le conjoint est devenu infidèle ou décédé.
Même si Hylenor a libéré ses serviteurs des lois, le principe du mariage est encore fortement respecté. La prostitution, bien que tolérée à certains endroits est encore très mal vue. Pareillement une personne connue pour pratiquer ces choses "impures" ne peut recevoir de rang élevé dans la diplomatie ni de responsabilités dans l’Église et si le coupable persévère dans ses mauvaises pratiques sans se repentir, Hylenor cessera toute bénédiction à son égard, le laissant à merci d'Ergaloroth.

Utilisation de la Magie

La Magie est un don précieux; mais Hylenor a exprimé que ce don ne venait pas de lui. Longtemps interdite et rejetée; la magie est maintenant tolérée pour les serviteurs d'Hylenor. Il n'est pas rare qu'une église possède par exemple un mage blanc occupé à soigner les malades et blessés. Les plus fervents possèdent toujours un certain ressentiment envers l'utilisation de la magie; mais ils ne sont pas soutenus par Hylenor qui a lui-même déclaré qu'il n’encourageait ni ne condamnait sa pratique. Toute magie néfaste, contre-nature ou dangereuse est considéré comme de le magie noire et est donc interdite. Un pratiquant de magie noire ne pourra recevoir l'approbation d'Hylenor, même si il utilise son don pour faire un semblant de bien. La magie divine est un autre sujet. Hylenor permet à ces fidèles les plus fervents d'utiliser une partie de son pouvoir pour permettre l'utilisation de certains sorts dans le plan physique.

Rendre un culte

Il y a de nombreuses choses qui font partie du culte rendu à Hylenor :

  • La destruction des créatures d'Ergaloroth : Que ce soit par la vie d'aventurier, de mercenaire ou de guerrier, tous servent Hylenor lors ce qu'ils libèrent le monde d'une créature néfaste.
  • L'aide aux plus faibles : Hylenor a dit que l'aide fournie à un petit était pour lui un beau cadeau qui lui est agréable.
  • La participation aux cérémonies : Hylenor encourage et fortifie ses fidèles grâce aux discours prononcés par les Enseigneurs. Ces instructions sont utiles pour rejeter l'influence d'Ergaloroth.
  • La prière : Hylenor écoute toutes les prières tant qu'elles sont faites avec un cœur entier. Il exauce celles de ses fidèles tant qu'elles sont en accord avec ses principes.
  • Le soutient des églises : Ces lieux de cultes sont le symbole d'Hylenor au milieu des peuples. L'entretient ou la participation à leur travaux est un culte apprécié.
  • L'étude des écrits : Les écrits sacrés sont un ensemble de livres écrits par les prophètes d'Hylenor. Leur étude permet une meilleure compréhension de la volonté d'Hylenor ainsi que de manières d'agir.


Le Culte d'Hylenor et la politique

Le Culte d'Hylenor est, depuis l'intervention des Héros après l'Attaque d'Ergaloroth, séparé de toute forme de politique. Les affaires des mortels et celles destinées au divin sont deux choses distinctes. Hierosolyme est la seule ville dirigée par le Culte d'Hylenor. C'est la seule cité dont Hylenor a spécialement demandé l'édification. Elle a pour but d'être un joyaux représentant sa bonté et sa force au milieu des mortels, et aussi de bastion contre les attaques Orcs. De nombreux fidèles décident une fois dans leur vie d'aller la visiter.
Les Grands-Prêtres d'Hylenor ont une autorité ultime au dessus même de celle des rois. Ayant un rapport direct avec Hylenor, personne ne peut leur désobéir sans subir la justice divine.

Cérémonies

La naissance

Peu après la naissance d'un mortel, les Moines et le Grand-Moine (Si cela est possible) rendent visite à la famille accueillant le nouvel être. Ils offrent nourriture et vêtement à la famille et partagent le repas avec eux pendant le quel ils discutent de la foi. A l'issue de celui-ci, tous suivent une prière donnée par le Grand-Moine (Ou un moine d'âge mûr si celui-ci n'a pas pu se déplacer) demandant à Hylenor de bénir et soutenir l'enfant dans sa vie. Un ou deux moines restent alors avec la famille pendant quelques jours pour les aider dans leurs tâches quotidiennes, faisant chaque soir une prière pour l'enfant.


La mort

Quand un mortel arrive à la fin de sa course matérielle, son corps est enroulé dans un linceul gris. On le place si possible dans un cercueil dans le quel une pointe se logera à l'arrière du crâne du défunt de manière à éviter que le corps ne se réveille à cause de la "Fausse-mort". Quelques Moines et le Grand-Moine (Si cela est possible) rejoindront la famille du défunt et organiseront les obsèques. Selon la culture, les obsèques peuvent se passer différemment mais la famille peut décider d'avoir un enterrement simple. Dans ce cas, le cercueil sera amené jusqu'au cimetière le plus proche, suivit silencieusement par les proches de défunt. Une fois arrivés, un discours sera prononcé par le Grand-Moine (Ou un moine d'âge mûr si celui-ci n'a pas pu se déplacer) et sera suivit d'une prière pour demander à Hylenor d'offrir au défunt la vraie vie, ou dans le cas d'un criminel, d'offrir à son âme le repos (La destruction définitive). Les moines descendront alors le cercueil dans le sol et laisseront aux proches la possibilité de laisser des dernières paroles à propos du défunt. Les moines reboucheront ensuite la fosse. Une fois cela fait, une dernière prière est dite, cette fois-ci à l'égard de la famille.


L’élévation

L’Élévation est une cérémonie dans la quelle Hylenor choisit le prochain Grand-Prêtre. Durant cette cérémonie, les Patriarches sont réunis à Hierosolyme dans le Grand Temple d'Hylenor. Ils sont assis en cercle et une prière est dite par le Grand-Prêtre actuel. A l'issue de celle-ci, Hylenor ou un des Héros apparait dans le plan matériel au milieu d'eux et donne au prochain Grand-Prêtre le Bâton d'Hylenor. L'ancien perd alors son titre de Grand-Prêtre et redevient Grand-Moine Patriarche à la place de l'élu.
Cette cérémonie a lieu une fois tout les trois ans. La dernière eu lieu le 16 Arata 389 et la prochaine aura lieu le 21 Hylenys 392.

Hiérarchie dans le Culte

Le Grand-Prêtre

Manakel Second dans sa tenue de Grand-Prêtre, accompagné du Bâton d'Hylenor.

Les Grand-Prêtre sont les dirigeants du Culte d'Hylenor sur le plan matériel. Ils représentent l'ultime autorité dans le culte. Ils sont choisis parmi les Patriarches par Hylenor lui-même lors d'une cérémonie appelée L'élévation. Ils sont habillés d'une robe blanche avec de nombreuses dorures symbolisant la pureté qu'Hylenor requiert pour son culte. Ils disposent d'un sceptre appelé le Bâton d'Hylenor, qui représente le pouvoir et l'autorité qu'Hylenor leur a donné. Ils dirigent l'office dans le Temple d'Hylenor situé dans la ville de Hierosolyme.
Ils disposent d'un pouvoir Divin qu'ils utilisent pour organiser et faire respecter le culte. Ils sont doués de pouvoir de guérison et peuvent "lire dans les cœurs", c'est à dire connaitre les penchants les plus intimes d'une personne. Ce sont eux qui donnent instructions et directions aux Patriarches. Les déplacements du Grand-Prêtre dans les différents pays est l'occasion de grandes festivités suivies de longs discours et d'encouragements dans la foi en Hylenor.
Le Grand-Prêtre actuel est "Manakel Second", un humain du Prydain âgé de 72 ans qui s'appelait Torhtsige Stancer.

Les Patriarches

Les Patriarches sont les dirigeants du culte d'Hylenor par pays. Ils dirigent les Grands-Moines et répandent les ordonnances venant du Grand-Prêtre. Ils sont élus par les Grands-Moines des différents monastères du pays pour les diriger. Toute décision importante qui affecte le culte d'Hylenor dans un pays leur revient. Ce sont aussi eux qui ont le dernier mot sur l'élection d'un Grand-Moine, si les moines tiennent des votes égaux. Ils doivent souvent faire des rapports du culte de leur pays au Grand-Prêtre, qui ensuite donnera ses ordres selon ce qu'Hylenor lui dira. Le titre de Patriarche n'enlève pas au Grand-Moine sa responsabilité, ce sont des tâches et des privilèges supplémentaires qui lui sont confiés. On s'adresse à lui par le titre de "Grand-Moine Patriarche".

Les Grands-Moines

Les Grands-Moines dirigent le culte d'Hylenor dans leurs contrés respectives. Ce sont eux qui sont responsables de la pureté du culte dans les églises et monastères. Ils dirigent les différents offices et cérémonies de leur région. Ils partent souvent visiter les villages isolés en tant que missionnaires pour encourager les villageois à garder foi et obéissance en Hylenor. Ce sont les Grands-Moines qui offrent le titre de Patriarche à un des leurs par l'intermédiaire d'un vote.

Moine

Les Moines sont des mortels de toutes races et de toutes origines qui ont décidé de vouer le vie à Hylenor. Ils vivent dans des monastères et effectue toute tâches pour maintenir en vie de leur communauté. Ils élisent parmi eux les Grands-Moines tout les ans, mais n'élisent en général un nouveau Grand-Moine que lors ce que celui-ci devient trop vieux ou trop fatigué pour remplir sa tâche. Les moines ont aussi le devoir de s'occuper des malades, des blessés, des nécessiteux et de tout ceux qui demandent hospitalité dans le monastère.
Bien que beaucoup ont fait le choix d'être moines, certains y ont parfois été obligés. Il n'est pas rare qu'une famille de paysans trop pauvre donne au monastère de leur région un de leur enfant à s'occuper, en échange de quoi celui-ci sera éduqué dans la voie monastique. Les moines sont souvent responsables de l'éducation des enfants. Ils leur apprennent à lire, écrire, leur donne des leçons sur l'histoire de leur monde mais inculquent surtout la foi dans le cœur de l'enfant de peur qui celui-ci ne soit une proie facile pour Ergaloroth.
Les moines sont très souvent appréciés et respectés pour leur dur travail et leur vie de dévots.

Guildes liées au Culte

Ils existe différentes guildes qui sont liées au Culte d'Hylenor. Celles-ci n'en font pas partie et ne disposent pas des mêmes privilèges et obligations mais y sont associées de divers manières.

Guilde des Paladins

Tharladis le Lumineux, actuel dirigeant de la guilde des Paladins.

La Guilde des Paladins est une guilde fondée en Eraltis. Elle possède son quartier général dans la ville sainte Hierosolyme. La guilde accueille des combattants qui ont voué leur vie à Hylenor par le combat. Certains possèdent une foi si grande qu'ils peuvent utiliser la Magie Divine, un pouvoir accordé directement par Hylenor et ses Héros. Ils combattent avec ferveur la menace d'Ergaloroth, c'est à dire les invasions de Rashkens ou les assauts Orcs, mais aussi toutes les monstruosités qui agressent les peuples.
La guilde a été créée il y a environ deux cent ans à l'occasion de la Grande Paix. Elle avait alors pour devoir d'unir les guerriers de différents pays dans un même but : Restaurer la lumière dans un monde de ténèbres. La guilde fut très active lors des avancements de la magie, car la magie Divine se voyait particulièrement efficace contre les hordes des sbires d'Ergaloroth.
Aujourd'hui, ils sont souvent envoyés par groupes de trois ou quatre dans des villes et villages qui nécessitent de l'aide pour affronter divers dangers. Le nombre des membres de la guilde croît de plus en plus, mais ainsi évolue leur besoins de protection. Hylenor bénit sans aucun doute les Paladins et leur foi envers leur dieu ne les rendent que plus puissants. La présence d'un Paladin rassure les citoyens qui voient en eux la protection d'Hylenor à leurs égards.

Guilde des Mages Blancs